De l'attribution automatique à la digitalisation de la Supply Chain

metal chain in blue background

Même installée seule, une solution d'attribution automatique de transport permet tout de même de réaliser des économies sur la planification et chez les transporteurs. En effet, l'automatisation est toujours synonyme de gain en rapidité et d'exactitude. Mais pour en tirer le meilleur parti, les processus amont et aval devraient aussi être entièrement intégrés dans le processus dématérialisé. Ce qui se fait beaucoup plus facilement qu'on ne le croit !

Avec l'attribution de transport automatisée, les ordres de transport sont transmis au transporteur adéquat, non plus manuellement par téléphone, e-mail ou fax, mais de manière entièrement automatique, sur la base de critères prédéfinis. Celui-ci peut ensuite accepter l’ordre. S'il le décline, le système redirige alors la demande vers le second prestataire le plus adapté. Le tout sans oublier de prendre en compte le respect des volumes contractuels existants. Une fois l'ordre confirmé par le transporteur, l'ensemble des documents et des informations est transmis par voie électronique. Voilà pour la théorie.

En pratique, on en constate les avantages :

  • Jusqu’à 30 % d’économies sur les coûts administratifs
  • Attribution jusqu’à 150 enlèvements par jour et par planificateur
  • Plus de temps dégagé pour la planification des transports et la gestion des imprévus
  • Augmentation de la satisfaction client et fournisseur
  • Acceptation contractuelle par le transporteur dans un délai rapide
  • Attribution au mieux-disant
  • Respect des quotas
  • Documentation non modifiable

Autour de l'attribution

L'attribution automatique de transport, même isolée, a fait ses preuves. Pour un système encore plus efficace et rentable, les processus amont et aval aussi seront digitalisé et intégrés sans rupture de la chaîne de traitement des données.

En amont : l'e-sourcing et le rate management

Pour l'attribution automatique de transport, rien de tel que de pouvoir s'appuyer sur un outil d'e-sourcing pour l'attribution des trajets. C'est particulièrement vrai lorsqu'on a une complexité élevée, avec un nombre élevé de prestataires, des circuits multipoints ou un transport multimodal. Les résultats des appels d'offres sont dès lors déjà disponibles au format électronique. Dans l'idéal, les contrats sont ensuite traités par un système électronique de gestion des tarifs de transport (rate management). Des solutions conçues pour travailler en synergie, comme Ticontract et Transporeon, permettent d'utiliser directement les données de gestion des transports pour l'attribution.

En aval : la gestion des créneaux horaires et le contrôle de la facturation du transport

De même que l'attribution automatique de transport représente l'étape logique après l'appel d'offres électronique, la gestion des créneaux horaires fait suite à l'attribution de transport. Les transporteurs reçoivent les détails du transport avec un lien vers un planning électronique leur permettant de réserver un créneau à leur convenance. Les chauffeurs arrivent dès lors de manière ordonnée sur le lieu de chargement, un avantage non négligeable pour les chargeurs.

La chaîne électronique gagne à se poursuivre même après le transport grâce à un contrôle électronique de la facturation. Pour ce faire, le système compare chaque facture avec le contrat grâce au système de gestion des tarifs, puis vérifie l'exécution de l'ordre de transport via le module d'attribution.

On a alors un processus entièrement numérique et ininterrompu de l'appel d'offres au contrôle de la facturation. Il permet de grandes économies de ressources, une baisse des coûts de transport et un réel gain d'efficacité. Les entreprises peuvent ainsi facilement se préparer à la problématique émergente de la Supply Chain digitale, et à terme à la logistique 4.0.

Abonnez-vous à notre Newsletter