Comparatif processus d'attribution de transport: manuel/automatisé

people in an office talking infront of laptops

Les activités manuelles sont tendance. Mais uniquement comme loisir ! Dans le monde professionnel, on sait qu'il vaut mieux réduire le nombre de tâches manuelles. C'est également vrai pour l'attribution de transport. Nous avons comparé l'attribution de transport manuelle avec le même processus, automatisé.

Dans l'artisanat, on fabrique des objets d'une certaine valeur à la main. Cela suppose du temps, un investissement de ressources et d'engagement personnel, et les coûts élevés qui vont de pair. Ce qui est vrai pour certains produits est à éviter dans la logistique. Les efforts manuels bloquent des ressources, ralentissent les processus, et s'accompagnent d'erreurs et de coûts élevés. C'est également vrai pour l’attribution de transport.

Disposer de processus électroniques entièrement intégrés est d’autant plus intéressant lorsque les processus amont, en l'occurrence les appels d'offres, sont également digitalisés. Le tableau de comparaison ci-dessous présente les avantages et inconvénients des deux types d'attribution.

Attribution de transport manuelle attribution de transport automatisée

Les efforts manuels nécessitent des ressources L’automatisation réduit les efforts manuels Aucune transparence sur le respect des tarifs de transport Certitude que les tarifs de transport négociés sont respectés Coûts générés par l’attribution à des tarifs incorrects Surcoûts évités grâce au respect des tarifs Erreurs générées par les processus manuels Erreurs évitées grâce à l’automatisation des processus Rupture média entre les processus manuels et électroniques Processus fluides, électroniques et automatisés Impossibilité d’utiliser les données pour les appels d’offres futurs Utilisation des données d’attribution pour les appels d’offres futurs

Réussir le déploiement de Mobile Order Management (MOM)

Pour la quasi-totalité des processus logistiques, et surtout pour l'attribution de transport, le bilan est clair : exit le fait main au profit de la digitalisation de la Supply Chain, idéalement depuis l'appel d'offres jusqu'au contrôle de la facturation. On a ainsi une utilisation optimale des ressources, une baisse des coûts de transport, et plus d'efficacité, le tout grâce à des processus transparents au fonctionnement fluide.

Abonnez-vous à notre Newsletter