Le ralentissement de la production industrielle fait chuter la demande de transport routier en Europe et entraine les prix à la baisse

road with cars and trucks in landscape

Alors que le transport routier en Europe avait été particulièrement tendu ces derniers temps, on note sur la semaine du 30 mars au 4 avril pour l’ensemble de l’Europe une forte hausse des capacités disponibles sur le marché spot. Si l’offre a globalement diminué en termes absolus, la demande a baissé encore plus fortement, ce qui a entraîné des surcapacités et une baisse des prix des transports en Europe de 5% en moyenne par rapport à la semaine précédente. Pour certaines industries, la baisse a même été de 10%. En France, la baisse de la demande avait commencé plus tôt suite aux mesures de confinement. En raison de la quasi suspension du trafic de passagers et de la priorité donnée aux biens médicaux d'urgence, le transport par voie aérienne reste limité.

Ces résultats publiés par Transporeon, le leader européen des plates-formes cloud collaboratives et de logiciels transport, sont basées sur les cargaisons de fret sur le marché au comptant gérées par sa plate-forme. Celle-ci met en relation plus de 1 200 entreprises commerciales, industrielles et chargeurs et plus de 100 000 transporteurs dans plus de 100 pays. Au total elle comptabilise plus de 350 000 cargaisons par semaine.

Aperçu des évolutions clés :

  • • Dans toute l'Europe, la demande de transport routier a connu une baisse constante depuis la deuxième moitié du mois de mars (depuis le 9 mars en France), en raison de la forte chute de la production industrielle européenne, comme notamment dans le secteur de l'industrie automobile, particulièrement en France, Italie et Espagne. Dans ces 3 pays, la baisse de la production a dépassé les 20%. En Allemagne, Suisse et Autriche, la réduction a été de 5,3%.
  • Depuis la dernière semaine de mars, le taux d’annulation de commandes s’est toutefois réduit en Europe, les transporteurs tentant de remplir leurs capacités disponibles en baissant leurs prix sur le marché spot. La baisse des prix en Europe en une semaine a ainsi été comprise entre 1,5% et 10% suivant les branches d’activité, le taux moyen de baisse est de 5%.
  • Les capacités disponibles ont progressé sur la période de 14% dans les pays germaniques (Allemagne, Autriche, Suisse), de 12,1% au Benelux, de 10% en Italie, de 47% en Espagne, de 12% en Pologne et de 6,2% en France. La progression relative des capacités en France entre le 30 mars et le 4 avril s’explique par le fait que la baisse de la production industrielle avait commencé plus tôt et que les transporteurs avaient donc déjà commencé à réduire plus tôt leurs capacités.
  • La ponctualité des livraisons effectuées par les transporteurs routiers sur les liaisons nationales en Europe s'améliore du fait des restrictions sur la mobilité privée qui ont entraîné une forte diminution du trafic.
  • Le transport routier transfrontalier reste instable en raison du renforcement des réglementations en matière de sécurité et de sûreté aux frontières.
  • La reprise de la production industrielle chinoise à la suite de la crise du Coronavirus entraîne une augmentation non seulement de la demande de transport maritime, mais aussi ferroviaire. Le fret ferroviaire de la Chine vers l'Europe atteint désormais des niveaux plus élevés qu'avant crise.
  • Le transport aérien connaît une diminution massive de sa capacité disponible, les avions de passagers ne pouvant pas décoller.

     

    « Sur le marché routier européen, nous sommes passés du stade de la sous-capacité à celui de la surcapacité » constate Stephan Sieber, le Directeur général de Transporeon. « La question est maintenant de savoir combien de temps ces surcapacités resteront et si nous allons assister à une période de fortes tensions qui impacterait gravement les petits transporteurs » prévient S. Sieber.

    L’analyse de Transporeon se base sur les données de sa plateforme, soit quelques 350 000 cargaisons par semaine, et l’expertise de sa filiale Tim Consult. Pour avoir des données précises sur l’évolution sur le marché français, vous pouvez consulter gratuitement toutes les informations sur le site :https://www.transporeon.com/en/expertise/insights/