RAPPORT

Powered by the network

Faire correspondre la demande de fret à la capacité devient de plus en plus difficile, surtout dans l’environnement volatile d’aujourd’hui. Les transporteurs rejettent jusqu’à un quart de tous les chargements contractuels, ce qui oblige davantage de chargeurs à recourir au marché spot. La solution à ce déséquilibre consiste à investir dans des systèmes de gestion des transports basés sur les réseaux. Les nouvelles technologies permettent aux chargeurs et aux transporteurs d’automatiser la répartition des marchandises à une toute nouvelle échelle.

Ce rapport original comprend les réponses à l’enquête des initiés du secteur et l’analyse experte d’Adrian Gonzalez, président d’Adelante SCM.

 

À PROPOS DE L’AUTEUR

Adrian Gonzalez est un conseiller de confiance et un analyste sectoriel de premier plan qui possède plus de 20 ans d’expérience dans la recherche sur la gestion des transports, l’externalisation de la logistique, la gestion du commerce mondial, les médias sociaux et d’autres sujets liés à la chaîne d’approvisionnement et à la logistique.

En plus d’être à l’origine de Talking Logistics, Adrian est le fondateur et président d’Adelante SCM, une communauté d’apprentissage et de mise en réseau entre homologues pour les cadres et les jeunes professionnels de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique. Il est également le fondateur d’Indago, un service d’étude de marché qui rassemble une communauté de praticiens de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique qui partagent des connaissances et des conseils pratiques tout en s’investissant dans des causes caritatives.

JETEZ UN COUP D’ŒIL À L’INTÉRIEUR

Que se passe-t-il lorsque votre transporteur principal rejette votre offre de chargement ?

Le volume sur le pont terrestre eurasien a atteint des sommets en raison du passage du transport maritime et aérien au transport ferroviaire pendant la pandémie. Au total, 5 122 trains ont circulé sur la ligne au premier semestre 2020, soit une augmentation de 36 % par rapport à l’année précédente. Pour le seul mois de juin, ce nombre a atteint le chiffre record de 1169 trains. Le total des marchandises transportées sur les lignes a atteint 461 000 EVP au premier semestre 2020, soit une augmentation de 41 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Télécharger le rapport

Fermer la superposition

Vous méritez les informations les plus pertinentes.

Nous voulons vous montrer le contenu le plus pertinent. Veuillez donc nous indiquer l’objet votre métier :

Quel est votre métier ?

Déjà client ?