L'interconnexion des systèmes pour une meilleure gestion des créneaux horaires ?

Power pole from inside

Avec un système de gestion des créneaux horaires, les arrivées tardives et remaniements de planning de dernière minute entraînent des temps d'attente élevés. C'est le constat critique des transporteurs relevé dans l'étude « Améliorer les procédures des quais de chargement », réalisée par l’Office Fédéral Allemand du transport de marchandises1. Mais les personnes interrogées identifient également une solution possible : la connexion de systèmes de gestion des créneaux horaires avec les terminaux mobiles des chauffeurs.

Concrètement, l'étude arrive à la conclusion suivante : « Quelques-unes des entreprises interrogées identifient un potentiel d'amélioration en connectant les systèmes de créneaux horaires avec les terminaux mobiles des chauffeurs et des équipes sur site. » Mais à quoi cela peut-il ressembler en pratique ?

Une intégration via Mobile Order Management (MOM)

Les systèmes mobiles de gestion des ordres de transport tels que Mobile Order Management (MOM) de Transporeon sont utilisables depuis n'importe quels smartphones ou tablettes sous Android grâce à leur application dédiée. Cela permet au chauffeur d'être intégré à la plateforme Transporeon et, par exemple, d'obtenir les documents de transport en version numérique. Deux prérequis : l'utilisation de la plateforme Transporeon et la mise en place de MOM par le chargeur.

Des alertes pour ajuster l'ordre de passage

Avec la localisation GPS des appareils, le système peut calculer l'heure d'arrivée probable des véhicules. Si un camion est bloqué dans les embouteillages, son heure d'arrivée est modifiée, et une alerte est émise si le créneau prévu ne peut plus être respecté. Les équipes de réception ou d’expédition des marchandises sont tenues au courant du retard, et peuvent par exemple prendre en charge plus tôt que prévu un autre camion arrivé en avance. L'interconnexion permet ainsi de réduire fortement les temps d'attente, non seulement pour le camion en retard, mais aussi pour les autres véhicules.

1 (Marktbeobachtung Güterverkehr, Abläufe an den Laderampen verbessern) de l'Office fédéral du transport de marchandises (BAG – Bundesamt für Gütersverkehr).

Une solution adaptée même aux petits transporteurs

L'étude poursuit : « Certains transporteurs et chargeurs aux chiffres d'affaires élevés ont déjà intégré de telles solutions digitales à leurs processus logistiques et font part de leur expérience positive. » Cela donne une impression erronée que ce type de solutions sont avant tout conçues pour les transporteurs de grande envergure. Mais les petites entreprises peuvent aussi en retirer des avantages, en particulier lorsque la connexion se fait via des smartphones ou tablettes bon marché. L'intégration permet non seulement d’améliorer la situation sur les quais, mais il s’agit également d’un sujet d’actualité et du futur proche pour tous les acteurs de la Supply Chain.

Abonnez-vous à notre Newsletter